Centre Laser Josée Pedneault
Haut de page

PEAU - Rappel sur l'hyperpigmentation

> PEAU - Rappel sur l'hyperpigmentation

La peau etc. / Retour à l'index

hyperpigmentation

Source: Les Nouvelles Esthétiques Spa Canada, juillet-août 2015


comme de nombreuses clientes, vous êtes concernée à un moment de votre vie, par des problèmes d'hyperpigmentation. Nous recevons beaucoup de questions et en démystifions quelques-unes ici.


DÉFINITION

Les hypergigmentations sont des taches brunes localisées ou étendues.

 

LES DIFFÉRENTS TYPES D'HYPERPIGMENTATION

Les lentigos
Ce sont des taches brunes et lisses, aux contours nets, apparaissant sur les zones photoexposées. Ils sont dus au cumul des expositions solaires et augmentent avec l'âge : la tache devient plus foncée, s'incruste dans le derme papillaire et s'épaissit au niveau de l'épiderme.

Les pigmentations post-inflammatoires
Il s'agit de taches résiduelles hyperpigmentée qui persistent après la guérison de dermatoses variées (acné, dermatoses infectieuses ou inflammatoires). Elles sont particuilièrement fréquentes chez les sujets de phototype foncé et après exposition solaire.

Les réactions phototoxiques
Certaines hyperpigmentations peuvent être causées par des réactions phototoxiques aux parfums ou à certains médicaments.

Le mélasma
Ce type d'hypermélanose répond à 2 facteurs : une stimulation hormonale et une stimulation par les rayons UV.
Il s'agit d'une pigmentation en nappe du visage, bénigne, mais pouvant s'avérer très inesthétique, qui est accentuée par les expositions solaires. Le mélasma se voit surtout chez les femmes (seulement 10% des mélasmas atteignent les hommes), de phototype foncés (III à VI) et en particulier les femmes d'originie asiatique, hispanique et nord-africaine.

Les contours des taches sont irréguliers ; la répartition de la pigmentation est symétrique, les mélasmas siègent sur le front, les joues, les tempes, la lèvre supérieure et parfois le menton.

Leur couleur n'est généralement pas homogène : elle va du jaune ocre au noir en passant par le bleu.

L'évolution est lente et chronique avec des durées d'évolution allant de 10 à 20 ans.

Plusieurs circonstances étiologiques expliquent la survenue du mélasma : 

  • les contraceptifs oestroprogestatifs induisent une pigmentation chez 5 à 8% des femmes,
  • la grossesse est une cause fréquente de mélasma, appelé «masque de grossesse», qui disparaît en général après l'accouchement. Dans certains cas, une pigmentation résiduelle peut demeurer.
  • les traitements hormonaux subsitutifs après la ménopause peuvent également provoquer l'apparition d'un mélasma.

Ces troubles de la pigmentation sont affichant, inesthétiques et souvent mal vécus.


 Heureusement, il existe des traitements possibles < VOIR ICI >


 

le mécanisme de pigmentation de la peau

La pigmentation de la peau est le résultat d'un mécanisme complexe faisant intervenir les mélanocytes et les kératinocytes.

  • Les mélanocytes sont le siège de la synthèse de la mélanine, pigment responsable de la couleur de la peau qui protège les cellules des rayons ultra-violets (UV).
  • Les kératinocytes entourent les mélanocytes (1 mélanocyte pour 36 kératinocytes) et sont responsables du transport de la mélanine, synthétisée dans le mélanocyte, vers la surface de la peau.

La pigmentation résulte de la synthèse et de la répartition de la mélanine dans la peau.

ce processus de pigmentation se déroule en 3 étapes :

L'Induction

La mélanogenèse est influencées par différents facteurs:

  • Le facteur génétique : la couleur de notre peau dépend d'un ensemble de gènes qui déterminent le type et le taux des mélanines synthétisée,
  • Le facteur hormonal : certaines hormones sont susceptibles de stimuler la mélanogenèse (MSH, ACTH, les oestrogènes et la progestérone),
  • Les rayons UV : les rayonnement solaires UVA et UVB peuvent agir directement sur les mélanocytes ou indirectement en stimulant la production par les kératinocytes d'agents médiateurs,
  • Les autres facteurs : toute agression de la peau : irritations, frotements, utilisation de cosmétiques non adaptés et tout processus à l'origine d'une réaction inflammatoire.

Quand le mélanocyte est stimulé par un ou plusieurs de ces différents facteurs, il se met alors en activité et synthétise des enzymes spécifiques, notamment la Tyrosinase.

la synthèse et le transfert de la mélanine dans les mélanosomes

La synthèse des mélanines relève d'un processus enzymatique contrôlé par une enzyme-clé, la Tyrosinase. Elle transforme la tyrosine - un acide aminé - en Dopa, par hydroxylation puis en Dopaquinone par oxydtation pour aboutir à la synthèse de mélanines, véhiculées dans des vésicules appelées mélanosomes.

l'installation des mélanines

En phase finale de leur maturation, les mélanosomes sont transférés des mélanocytes vers les kératinocytes. Les pigments vont ensuite migrer jusqu'à la surface de l'épiderme grâce au phénomène de renouvellement cellulaire. La peau acquiert ainsi sa couleur, plus ou lmoins foncée.

Pour agir efficacement sur les phénomènes d'hyperpigmentation, il est donc nécessaire d'agir sur le processus enzymatique impliqué dans le phénomène de mélanogenèse.


 Heureusement, il existe des traitements possibles < VOIR ICI >